Aller au contenu principal

Profil migratoire Métropole de Lyon

publié le 01. 10. 2017

Le Projet Migration Ville à Ville en Méditerranée, financé par l’Union Européenne et cofinancé par l’Agence Suisse pour le Développement et la Coopération, a pour objectif de contribuer à améliorer la gouvernance de la migration au niveau local au sein d’un réseau de villes en Europe et dans la région du Sud de la Méditerranée.


Au 1er janvier 2012, la France compte, 5,7 millions d’immigrés pour 65,2 millions d’habitants, soit 11,4 % de sa population. Bien que plus en retrait par rapport aux décennies précédentes, elle figure encore parmi les principaux pays d’accueil en Europe. Située à l’un des points de passage entre Méditerranée et Europe du Nord, la ville de Lyon a toujours été intégrée aux circuits d’échanges qui parcourent le monde. Les schémas migratoires de Lyon sont ancrés dans l’histoire même de la construction de la ville. Fort de ses 1.3 millions d’habitants, la Métropole de Lyon comprend sur son territoire 180 445 immigrés, soit 13,6% du total de sa population en 2012. Avec un taux nettement supérieur à la moyenne nationale (11,4%), la Métropole s’affirme comme un des principaux lieux d’accueil en France.