Aller au contenu principal

Les mobilités des ménages en quartiers politique de la ville : qui sont et où vont les ménages qui sortent de ces quartiers de l'agglomération lyonnaise ? Synthèse et Cahier n° 8 tome 1

publié le 01. 05. 2015

Résider en Zus : est-ce subir un marquage dans une trajectoire résidentielle ? Quitter une Zus est-ce une trajectoire de promotion ? Y a-t-il un effet « quartier » et même un effet « GPV » sur les trajectoires résidentielles ? Pour éclairer ces questions, une enquête a été confiée à Nova 7 par le Grand Lyon, avec l’appui de l’Agence d’Urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise.


Cette enquête a porté sur un échantillon statistiquement représentatif de 400 locataires du parc locatif social habitant en Zus et qui avaient donné leur dédite pour déménager. Ce travail a été complété par l’enquête 2012 sur l’Occupation du Parc Social (OPS) afin de mettre en corrélation les données sur les «sortants», le «stock» et les «entrants». En complément, une quarantaine d’entretiens qualitatifs a été menée auprès de ménages qui déménageaient de Zus dans le cadre de l’Observatoire partenarial de la cohésion sociale et territoriale, animé par l’Agence d’urbanisme, avec le concours du Collège Coopératif Rhône-Alpes