Aller au contenu principal

L'Artificialisation des sols dans le département du Rhône : analyse des données Spot Thema 2000-2005-2010 (n°1)

publié le 01. 03. 2012

La consommation rapide d’espaces naturels et agricoles, à un rythme plus élevé que l’évolution de la population, vient menacer la viabilité de l’agriculture et le fonctionnement écologique de nos territoires. La loi dite Grenelle et la loi de modernisation agricole ont sonné l’alarme : les collectivités doivent donner des gages quant à leur volonté de ralentir la consommation des espaces agricoles et naturels. L’image satellitaire s’inscrit comme un outil de suivi de la planification territoriale et des politiques publiques. L’exploitation des données Spot Thema permet ainsi de qualifier l’occupation des sols et leur évolution, de territorialiser ces dynamiques et de connaître la nature des espaces consommés pour les besoins de l’urbanisation.


A l’échelle du département du Rhône, l’analyse de l’image satellitaire de Spot Thema met en évidence l’accélération, sur la dernière décennie, de la consommation
d’espaces naturels et agricoles :
- 1 490 ha artificialisés entre 2000 et 2005
- 1 767 ha artificialisés entre 2005 et 2010
Au total, ce sont 3 257 hectares qui ont été artificialisés entre 2000 et 2010, l’équivalent - en surface - de trois communes du département. 91 % de ces espaces étaient agricoles.