Aller au contenu principal

Missions et champs d’actions

L’Agence d’urbanisme offre aujourd’hui la capacité de travailler sur l’ensemble des politiques publiques d’aménagement et de développement des territoires. Au cours du mandat écoulé, l’Agence d’urbanisme a fait la démonstration qu’elle pouvait évoluer, se transformer et progresser pour toujours mieux accompagner ses membres, dans un monde plus complexe à décrypter. Plus qu’une « agence d’urbanisme », elle est devenue un outil d’ingénierie territoriale au service des politiques publiques dans leur diversité. Avec la montée en puissance des enjeux de développement durable, elle a enrichi ses compétences historiques en urbanisme et en aménagement du territoire de nouveaux domaines thématiques : énergie, santé environnementale, alimentation, nouvelles mobilités, écologie. Elle améliore en continu ses outils d’observation et développe des méthodes innovantes de prospective territoriale. Forte de sa connaissance et de son expertise pluridisciplinaire, l’Agence est engagée dans la durée aux côtés des territoires. Elle les accompagne dans leurs transformations en favorisant une cohérence et un équilibre à l’échelle de l’aire métropolitaine lyonnaise. Chaque année ce sont ainsi près de 300 missions d’études qui sont ainsi réalisées en accompagnement des politiques publiques.

La planification stratégique et réglementaire figure parmi les compétences historiques de l’Agence, qui propose une large offre de services tant à la Métropole de Lyon qu’à plusieurs collectivités de l’aire métropolitaine lyonnaise.

L’année 2019 a marqué l’approbation du PLU-H, pour lequel l’Agence s’est largement investie tout au long du mandat écoulé. Ce document est précurseur sur les questions environnementales, avec un accent particulier sur la nature en ville.

Au-delà des travaux engagés dans le cadre de l’Inter-Scot, l’Agence continue l’accompagnement de plusieurs syndicats mixtes de Scot, notamment celui de l’agglomération lyonnaise, des Monts du Lyonnais, de la Boucle du Rhône en Dauphiné.

Par ailleurs, Urbalyon a poursuivi l’accompagnement des agglomérations de l’aire métropolitaine lyonnaise dans leurs démarches de planification stratégique (PLUI), de révision de documents sectoriels (PLH, PDM et PCAET) ou de projets de territoire à l’échelle de Communautés d’agglomération ou de communes.

Urbalyon porte plusieurs observatoires thématiques et dispositifs d’observation qui ont vocation à apporter de la connaissance et de l’analyse pour l’élaboration et la mise en œuvre des politiques de ses membres.

Précurseur au sein du réseau des agences d’urbanisme avec la création de l’Opale, l’observatoire partenarial de l’Economie, de l’emploi et de l’insertion, l’Agence a également au fil du temps déployé son savoir-faire en structurant quatre autres observatoires thématiques sur la mobilité et les déplacements, l’habitat et les loyers, la cohésion sociale et les espaces agricoles et naturels.

Plus récemment, en lien avec les évolutions institutionnelles de la Métropole de Lyon, l’Agence a enrichi son champ d’observation à de nouvelles thématiques, notamment en lien avec l’action sociale des collectivités et le développement durable.

En plus de ses expertises thématiques, l’agence apporte à ses membres sa capacité à territorialiser les politiques publiques, ainsi qu’un capital historique de données, d’analyses, de connaissances permettant aussi souvent que nécessaire de repartir dans le temps long pour identifier les tendances, comprendre les évolutions, repérer les facteurs de rupture...

Devant la complexité des phénomènes à appréhender, les observatoires ont le souci de renouveler leurs méthodes, de croiser les thématiques et d’enrichir les approches quantitatives par le regard d’experts, de techniciens, de témoins, ou encore la parole d’habitants, d’usagers, de citoyens....

Les travaux d’observation font de plus en plus référence à l’aire métropolitaine Lyon/Saint-Etienne.

Depuis plus de dix ans, UrbaLyon a su s’impliquer sur le temps long et déployer une ingénierie partenariale au service des villes moyennes de l’aire métropolitaine lyonnaise.

La réalisation des projets de territoire est devenue un élément important de l’offre de service de l’Agence d’urbanisme aux territoires de l’aire métropolitaine lyonnaise. Elle est préalable à la mise en œuvre des actions des collectivités, et leur permet notamment de gagner en cohérence et en efficacité.

Dans ce cadre, l’appui de l’Agence d’urbanisme aux démarches locales est apprécié par sa connaissance des territoires et de leurs acteurs, par la diversité de ses compétences et par le recours à des méthodes d’animation innovantes et participatives. L’Agence d’urbanisme a en effet conforté des approches collaboratives qui incluent l’implication directe des élus des communes et des intercommunalités au cœur des processus de travail.

Elle a aussi intégré une expertise pré-opérationnelle solide lui permettant de compléter le projet de territoire et de créer les passerelles entre la vision stratégique et sa déclinaison en actions, afin d’intégrer notamment la chaîne de l’aménagement. Qu’il s’agisse de la préparation d’un projet de rénovation urbaine ou de l’engagement d’une démarche Cœur de Ville, la conjugaison d’un plan guide et d’un plan d’actions permet d’offrir aux collectivités un dispositif intégré associant le penser et l’agir, et posant les balises d’une mise en œuvre réussie.

A cet égard, la gestion conjointe du temps et de l’action est apparue comme un enjeu méthodologique premier et une clé de réassurance des acteurs et décideurs (élus, porteurs de projets, services des collectivités, etc.). Partager une vision stratégique de moyen terme, prioriser les sites sur lesquels agir, définir des actions, sont autant d’approches qui permettent aux collectivités de porter un projet de territoire ambitieux sur le long terme, tout en engageant, à court terme, les premières transformations visibles sur le centre-ville.

Dans une démarche globale et systémique menée avec les collectivités, UrbaLyon a développé des « Plans guide - Plans d’actions » pour répondre à ces objectifs. Dès 2013, l’Agence a réalisé ces plans guides pour Tarare et Bourgoin-Jallieu. A la signature de leurs conventions « Action Cœur de Ville », ces villes étaient ainsi déjà dotées d’outils dynamiques alliant stratégie et opérationnalité.

Enfin, de nouveaux modes de faire émergent dans la fabrique de la ville et les projets urbains en mettant au cœur l’habitant et les usages. A ce titre, l’animation d’ateliers sur les questions d’urbanisme transitoire et d’occupation temporaire témoigne des nouveaux savoir-faire développés par l’Agence.

L’Agence a tissé avec ses membres et ses partenaires, avec les territoires et leurs acteurs, des relations de proximité et de confiance, avec comme point de convergence les intérêts de chacun et de tous.

UrbaLyon a pris une forte place dans l’organisation du dialogue entre acteurs et entre territoires, soucieuse d’en révéler les spécificités et de faire se rencontrer le plus grand nombre.

Elle a développé un savoir-faire et une offre d’animation extrêmement diversifiée qui se concrétise tout autant dans l’organisation de ses propres scènes d’échanges que dans la conduite des missions d’études, à travers l’organisation d’ateliers ou l’organisation du dialogue entre élus.

Ces temps d’échanges sont parfois autant de « points de départ » de missions qui trouveront place dans le programme de travail.

 Moments privilégiés pour prendre du recul, s’enrichir du retour d’expériences d’autres collectivités ou d’acteurs européens, ces scènes constituent pour nos partenaires une opportunité de mise en réseau et de dialogue en confiance.

Ainsi l’Agence contribue à la fluidification des relations entre les acteurs publics et privés, entre les représentants des collectivités voisines, cultivant les liens avec l’ensemble des opérateurs de la fabrique urbaine.

Face à la diversification des compétences des collectivités et leurs imbrications, la multiplication des expertises ne suffit pas. Encore faut-il développer un regard transversal pour identifier les priorités, lever les contradictions, éclairer les interfaces possibles. Dans ce but, l’agence expérimente et développe des méthodes innovantes qui décloisonnent les réflexions sur des enjeux plus que jamais systémiques.

L’Agence est de plus en plus présente sur les sujets émergents en lien avec les enjeux climatiques et environnementaux comme l’illustrent les missions d’accompagnement des PCAET, les travaux sur l’énergie, la santé environnementale, la biodiversité, les risques ou encore l’implication dans l’élaboration du Projet alimentaire territorial (PAT) de la Métropole.

Par ailleurs, elle renouvelle ses modes de faire dans une vision plus décloisonnée et transversale, à l’image de la démarche sur-mesure et intégrée d’élaboration des Plans de Mobilité, d’Habitat et Climat-Air-Energie de Vienne Condrieu Agglomération et présentée ci-après.

Assurée de sa pertinence pour renouveler les regards, favoriser les partenariats, organiser les transversalités entre thématiques et entre échelles, l’Agence se saisit du référentiel 17ODD comme outil d’approche systémique. Depuis 2016, l’Agence s’approprie ce référentiel de travail, grâce au partenariat noué avec la commune de Saint-Fons, souhaitant bâtir son « Agenda 2030 » avec le souhait d’un projet plus transversal et multi acteurs.

Enfin, la relation de confiance instaurée avec ses partenaires « autorise » l’Agence aujourd’hui à aller plus loin dans les questionnements, les interpellations, le regard critique et à pousser, par ses méthodes et ses questionnements, à sortir du cadre, à se projeter sur l’avenir en veillant à ne pas être instrumentalisée. Dans ce cadre, en 2018, elle a engagé une démarche dynamique de prospective sur le territoire de l’agglomération lyonnaise, en interaction avec son hinterland. L’objectif était de bâtir des futurs possibles à l’horizon 2040. Cinq représentations de l’agglomération lyonnaise en 2040 ont émergé de cette séquence de travail, en tenant compte des travaux menés à l’échelle de l’aire métropolitaine lyonnaise et de temps de réflexion avec des experts en prospective. Un serious game, Prospect’us, a été conçu en interne pour animer ces moments collectifs, facilitant l’appropriation du travail et permettant la contribution de chacun à l’enrichissement des représentations du futur.

L’année 2019 témoigne enfin une nouvelle fois de son désir à intervenir encore plus en réseau avec les différents acteurs de la fabrique de la ville et des territoires, organismes d’expertise institutionnels, associatifs ou scientifiques, acteurs culturels (ALEC, HESPUL, SOLAGRO, ORS, ADERLY, SERL, EUL…) pour créer du commun et faire système.

Urbalyon développe depuis 20 ans une activité internationale avec de nombreuses villes du sud, avec à l’origine, des échanges avec Ho-chi-Minh Ville (Vietnam) et Addis-Abeba (Ethiopie).

Cette activité n’a cessé de croître à la faveur notamment du développement important de la coopération décentralisée des acteurs lyonnais.

Forte des compétences ainsi acquises, Urbalyon est clairement identifiée par l’Agence Française de Développement (AFD) avec qui elle contractualise depuis 10 ans sur des missions d’appui à la coopération décentralisée lyonnaise.

L’accueil de délégations étrangères est également une activité importante, avec en moyenne l’accueil de 15 délégations par an.

Véritable centre de ressources, Urbalyon œuvre à la mise en partage les travaux de l'Agence et favorise leur porté à connaissance et leur valorisation via les différents canaux de diffusion.

Le site internet de l’Agence favorise ainsi l’accès au capital de connaissance tout en valorisant ses spécificités partenariales et la parole des acteurs du territoire grâce à de nombreux témoignages sous formes de Web TV. Il intègre une médiathèque, porte d’accès à des recherches approfondies en puisant dans le fond documentaire.

Ce « portail documentaire », mobilisable partout et par tous capitalise au fil de l’eau la production de l’Agence (58 365 références) afin de la mettre à disposition du plus grand nombre, partenaires, étudiants, professionnels et salariés d’Urbalyon.