Aller au contenu principal

La transition vers une alimentation résiliente

publié le 20. 07. 2022

L’Agence a engagé un chantier transversal visant à structurer une grammaire commune autour des questions liées aux enjeux de transition, en s’appuyant notamment sur la matrice des 17 ODD. Un kit graphique, composé d’un livret et de plusieurs panneaux, présente une mise en contexte synthétique des problématiques.de transition à l’échelle de l’aire métropolitaine. L’ensemble constitue un outil, un support de médiation dont les collectivités peuvent se saisir pour nourrir leurs réflexions, hiérarchiser leurs orientations, cibler leurs actions.


Sept panneaux ont été finalisés en 2021. Chacun traite d’une problématique de transition particulière. Il présente les intentions de transformations à moyen et long termes, les concrétise à l’échelle du carré métropolitain et indique les politiques publiques locales concernées. Il invite à repérer les parties prenantes,
les interdépendances et les réciprocités envisageables, les actions déjà engagées pouvant avoir un effet levier.

Le système alimentaire désigne l’ensemble des étapes, de la production agricole à la valorisation des déchets, transports compris, qui permettent d’alimenter la population. La résilience de ce système fait référence à sa capacité, tout au long de la chaîne, à fournir une nourriture suffisante, diversifiée et de qualité à toute la population, malgré des perturbations plus ou moins prévisibles : changement climatique, destruction de la biosphère, dépendance aux énergies fossiles, artificialisation et dégradation des sols agricoles, situations de crise (événement climatique extrême, choc pétrolier, crise sociale, 
dysfonctionnement des infrastructures numériques...).